Aborder droit son obstacle

Pré-requis

  • Marcher, trotter et galoper avec son cheval.
  • Avoir déjà passé un obstacle ou une barre au sol dans le calme.
  • Être capable de contrôler la direction et la vitesse de son cheval.

But de la séance

  • Un abord droit est important pour assurer la réussite du saut. 
  • Être capable de venir droit sur un obstacle ou une barre au sol. 
  • Être capable d’aborder dans le calme, au trot et au galop, un obstacle ou une barre au sol.

Organisation de la séance

  • LA SÉANCE SE DÉROULE ENTRE 20 MIN ET 40 MIN MAXIMUM.
  • ELLE SE DÉROULE EN 4 ÉTAPES : LA DÉTENTE, SUIVIE DE 2 EXERCICES ET UNE CESSION DE REMISE AU CALME.
  • Il est préférable d’avoir un espace calme dans lequel il sera possible de monter deux obstacles ou poser deux barres au sol, proche l’une de l’autre.

Dispositif

  • Un obstacle ou une barre au sol le long d’une barrière. 
  • Un obstacle ou une barre au sol au milieu de votre air de travail.
  • Barres à mettre au sol pour matérialiser une ligne droite.
  • Plots si besoin pour la précision.

Comment savoir si ma séance a été efficace?

  • Mon cheval est dans l’impulsion de manière naturelle.
  • Il va droit sur l’obstacle ou la barre au sol et la passe en son centre.

Un cheval dans l’impulsion à plus de facilité à être droit et à ne pas faire « l’anguille »

Déroulement de la séance

Détente

  • Au pas, au trot et au galop, sur de grandes courbes et lignes droites.
  • Travailler sur la piste, mais aussi en dehors.
    Deux points à vérifier : l’impulsion (le désir de se porter en avant) et la direction.
  • S’assurer que l’on n’a pas besoin de « porter » son cheval pour conserver l’allure.
    S’assurer que son cheval respecte bien nos demandes de direction et reste dans notre « couloir », soit entre nos mains et nos jambes.
  • Avoir le regard le plus loin possible, sentir une pression égale entre ses deux jambes et faire attention à bien avoir les 2 rênes tendues sur les mêmes longueurs en ligne droite (tendues, ne veux pas dire tirer.).

Premier exercice

  • Le but de cet exercice est de vérifier la rectitude de son cheval de manière naturelle, mais aussi de commencer à prendre le contrôle de cette dernière.
  • Sur une barre au sol ou un obstacle (la hauteur importe peu sur cet exercice,) placé le long d’une barrière, venir en regardant le plus loin possible. 
  • Ne pas chercher à venir de trop loin. Commencer à 3 foulées maximum (au galop) de la barre et augmenter la distance si tout va bien (6 foulées maximum au galop).
  • Pour matérialiser le centre, mettre l’obstacle en croix, ou mettre des plots juste devant l’obstacle pour faire un « couloir » afin de diriger son cheval. 
  • Si cette partie est facilement réalisée au trot et au galop, ne pas hésiter à enlever les repères et revenir sauter en utilisant les traces précédentes comme repère pour s’assurer que l’on va bien droit et toujours au centre de l’obstacle.

Second exercice

  • Même exercice que le n°1, mais sans l’aide de la barrière.
  • Si besoin, garder les plots et barres pour matérialiser les lignes droites et centre de l’obstacle.
  • Vous pouvez augmenter la hauteur de l’obstacle si tout va bien. 
  • Attention à ne pas vous crisper, cela risquerait de faire dévier votre cheval !
  • Ne pas venir sur l’obstacle de trop loin. 4 foulés max dans un premier temps et ajouter une foulée si tout va bien (plus vous viendrez de lui, plus le risque que le cheval n’aille pas droit augmente). Si la rectitude se dégrade, revenir de plus près et arrêter la séance sur un bon abord même si juste 3 foulées devant l’obstacle.

Fin de séance

Retour au calme, laisser son cheval trotter ou marcher rênes longues et calmement.

Vérifier s’il vous est possible de le diriger juste à la pression des jambes (permet de vérifier si le cheval à bien compris l’écoute de la jambe durant la séance).

Si vous n’avez pas de réponse, ne pas insister, vous savez juste quoi travailler sur votre prochaine séance 😉. (Lien de l’article à ce sujet.)

Récapitulatif de la séance

Laisser un commentaire