Aborder son obstacle sur le bon pied

Pré-requis

  • Marcher, trotter et galoper avec son cheval.
  • Avoir déjà passé un obstacle ou une barre au sol dans le calme.
  • Être capable de contrôler la direction et la vitesse de son cheval.
  • Savoir demander le départ au galop sur le pied voulu par le cavalier.

But de la séance

ÊTRE CAPABLE DE VENIR FRANCHIR UN OBSTACLE SUR LE PIED DEMANDÉ PAR LE CAVALIER, AU GALOP.

Organisation de la séance

  • LA SÉANCE SE DÉROULE ENTRE 20 MIN ET 40 MIN MAXIMUM.
  • ELLE SE DÉROULE EN 4 ÉTAPES : LA DÉTENTE, SUIVI DE 2 EXERCICES ET UNE CESSION DE REMISE AU CALME.
  • Il est préférable d’avoir une grande longueur dans laquelle il sera possible de monter un obstacle ou poser une barre au sol, mais aussi rajouter un ou deux obstacles à côté.

Dispositif

  • De quoi monter un à trois obstacles dans l’aire de travail.
  • Possible de réaliser cela sur des barres au sol.

Comment savoir si ma séance a été efficace?

  • Mon cheval est resté calme dans mes demandes.
  • J’ai pu aborder les obstacles en étant sur le pied voulu. 

Déroulement de la séance

Détente

  • La détente va permettre d’échauffer le cheval, mais aussi de vérifier que notre cheval répond bien aux aides du départ au galop, sur le bon pied.
  • Au pas et au trot sur de grands cercles et des lignes droites. Bien travailler aux deux mains
  • Finir la détente sur des transitions trot-galop en se concentrant bien sur les aides du départ au galop. (jambe extérieure reculée, jambe intérieure à la sangle, rêne intérieur détendu et poids du corps qui accompagne le mouvement du cheval, légèrement sur le côté extérieur du cheval).

Premier exercice

  • Venir sur un obstacle au trot et demander le départ au galop après.
    Installer une barre au sol ou un obstacle au milieu de l’aire de travail. 
  • Venir sur celui-ci au trot. En ligne droite derrière l’obstacle, demander le galop sur le pied voulu (penser à choisir le pied avant de venir sur l’obstacle). Puis tourner du côté du pied du cheval. 
  • Si le cheval ne prend pas le bon pied, rester en ligne droite, redemander le trot calmement et redemander le galop sur le bon pied.
  • Attention de ne pas monter l’obstacle trop haut. Le cheval ne doit pas tomber dans le galop derrière l’obstacle.
  • Penser à bien regarder devant soi lors du passage de l’obstacle et commencer à placer les aides une fois l’obstacle passé. 
  • Ne pas précipiter la demande. Bien décomposer les étapes. Sinon le cheval risque de mal comprendre nos demandes. 

Second exercice

  • Venir aborder un obstacle isolé sur le pied demandé.
  • Possible d’installer déjà deux obstacles à gauche et à droite du premier pour un enchaînement.
  • Toujours sur le même obstacle, venir cette fois au galop.
  • Faire la courbe qui mène au 1er obstacle au trot et prendre le galop à quelques foulées avant de sauter (au moins 5 foulées avant, mais pas moins de 2 foulées, auquel cas, rester au trot). Ne pas monter trop l’obstacle, l’important est le contrôle, pas la hauteur.
  • Bien prendre le galop quand le cheval est droit. Choisir le pied demandé au galop en fonction du côté où l’on souhaite tourner après l’obstacle (et pourquoi pas aller sauter le 2nd obstacle)
  • Si le cheval part sur le mauvais pied, ne pas le bloquer avec ses mains. Si vous avez le temps, reprendre le trot ou tourner pour faire une boucle avant de sauter et reprendre le bon pied. Si vous n’avez pas le temps, sautez l’obstacle et rectifiez le pied ensuite. 
  • Si le cheval ne prend pas le galop, idem, prendre le galop après le passage de l’obstacle, toujours en demandant le pied voulu.
  • Attention, bien choisir son pied avant de partir sur l’exercice. Pensez à décomposer au maximum l’exercice en faisant les demandes les unes après les autres.

Fin de séance

  • Si la séance a été compliquée, finir sur une bonne réponse du cheval puis revenir sur le plat.
  • Au pas et au trot.
  • Redemander quelques départs au galop sur le pied voulu.
  • Si le cheval à beaucoup de mal à prendre le galop sur un pied, ne pas insister et voir s’il n’y a pas un blocage physique.
  • Si la séance a été bonne. Laisser le cheval s’étendre dans une cadence lente au pas et au trot.

Récapitulatif de la séance

Laisser un commentaire