Garder son cheval dans la rectitude

Ce qu'il faut savoir faire pour suivre cet exercice.

  • Être capable de diriger son cheval, au pas, au trot et au galop.
  • Savoir gérer les allures de son cheval, ne pas se laisser embarquer où ne pas laisser son cheval ralentir.

Ce que tu vas savoir faire grâce à cet exercice

  • Prendre conscience de la rectitude, ou non, de son cheval.
  • Savoir réaliser une entrée et une sortie en concours de dressage.

Comment savoir si l'objectif de la séance a été atteind ?

  • Mon cheval réalise ma ligne droite, sans donner l’impression de partir à droite ou à gauche.

Organisation de la séance de travail

La séance s’organise entre 20 min et 45 min.

Elle se compose :

  • Une détente
  • 1er exercice
  • 2nd exercice
  • Retour au calme

Elle se réalise dans une aire de travail délimitée.

Matériels pour l'exercice

Barres au sol pour matérialiser la ligne droite.

Plots pour entrée et sortie de la ligne.

Notions importantes pour l'exercice

Rectitude : Qualité de ce qui est droit

Cheval droit : quand les postérieurs poussent les antérieurs, de manière égale et symétrique. Cheval dont le rachis, de la pointe de la queue à la nuque, ne forme qu’une ligne droite.

Note sur la séance

Il est important de prendre en compte que l’impulsion est importante dans cet exercice. Plus le cheval pousse correctement, plus il sera facile pour lui d’aller droit.

Déroulement de la séance

Détente

Décontracter et assouplir son cheval.

Exercices à réaliser

  • Au pas, au trot et au galop, sur des lignes droites et courbes.
  • Travailler les transitions et la réponse aux changements de direction.

Observables du cheval

  • Cheval calme, qui fonctionne souplement dans l’ensemble de son corps.
  • À l’écoute de son cavalier.
  • Sans brusquerie dans les changements de direction.
  • Sans tension dans les changements d’allures.

Observables du cavalier

  • Cavalier regardant loin devant lui.
  • Au trot enlevé sinon assis dans sa selle.
  • Préparant sa demande avant de la faire à son cheval.

Aides du cavalier

  • Regard loin.
  • Dos droit. Jambes au contact.
  • Mains devant lui, agissant le plus discrètement possible.

Premier exercice

Pouvoir contrôler la rectitude de son cheval au pas et au trot

Exercices à réaliser

Venir sur une ligne droite au centre de l’espace de travail. Au pas puis au trot, réaliser une ligne droite dans la longueur.

Comment bien réaliser l'exercice?

  • Venir au pas, puis au trot, sur une ligne tracé au centre de l’aire de travail.
  • La ligne est matérialisée par des barres au sol entre lesquelles il faut passer. Le cavalier doit maintenir son cheval droit grâce à ses aides tout au long de la ligne.
  • À la fin de cette dernière, tourner à la main différente de celle de l’entrée puis refaire l’exercice.

Observables du cheval

  • Cheval droit, ayant l’arrière-main qui pousse l’avant-main.
  • Le cheval est régulier dans son allure.
  • Il est fixe dans son port de tête.
  • Il est décontracté et calme dans ses allures.

Observables du cavalier

  • Cavalier regardant devant lui.
  • Droit sur son cheval, soit appuyant avec la même intensité sur ses deux pieds et dans son assiette.
  • Rênes tendues à la même intensité.
  • Jambes au contact prêtes à agir si le cheval commence à se décaler.
  • Le cavalier garde le cheval dans l’impulsion pour aider à la rectitude.

Aides du cavalier

  • Regard devant soi, le plus loin possible.
  • Dos droit.
  • Jambes au contact, prêtes à agir.
  • Mains devant soi, sur des rênes égales.

Que faire si le cheval ne donne pas les réponses attendues?

  • Si le cheval semble partir, un coup à droite, un coup à gauche, cela veut dire qu’il n’est pas assez « tendu » dans son corps.
  • Il manque d’impulsion et peut aussi être en « traction » dans sa bouche. Ne pas tirer sur ses rênes, ne pas se crisper, chercher à avoir un cheval qui « avance ».
  • Même s’il va un peu vite dans un premier temps, mais le but est, dans un premier temps, de ressentir la rectitude.
  • Prendre le temps ensuite de réaliser dans une cadence plus calme, mais toujours avec la même impulsion. Plus le cheval sera mou, plus il sera difficile de l’avoir droit. Certains chevaux se « tordent » naturellement d’un côté, ne pas hésiter à tenir l’épaule ou la hanche avec la jambe. Garder en tête qu’un cheval mou dans son allure sera quasiment impossible à avoir dans la rectitude.
  • L’exercice peut donc être plus difficile à réaliser au pas qu’au trot.

Second exercice

Pouvoir contrôler la rectitude de sa monture au galop.

Exercices à réaliser

  • Venir sur la ligne du milieu au galop, garder l’allure et la rectitude jusqu’à la fin de la ligne.
  • Tourner à la même main que celle d’entrer.
  • Repartir au trot une fois de retour sur la piste.
  • Faire l’exercice aux deux mains.

Comment bien réaliser l'exercice?

  • Regarder loin devant soi.
  • Prendre le galop sur la piste, venir sur la ligne droite, garder son cheval droit jusqu’à la fin de celle-ci.
  • Bien accompagner son cheval dans le galop.
  • Rester décontracté. Le cheval sera naturellement infléchi au galop, il faudra donc garder le cheval droit grâce à une légère épaule en avant.

Observables du cheval

  • Cheval calme dans son galop.
  • Cheval régulier dans son allure.
  • Sans crispation, ni signe d’inconfort à la jambe.

Observables du cavalier

  • Cavalier regardant loin devant lui.
  • Droit dans sa selle et accompagnant le mouvement du galop avec son assiette, sans pousser le cheval.
  • Aides du galop pour la demande et à conserver pour la suite du travail.
  • Pas de tension dans les mains, celle-ci accompagne l’encolure du cheval.

Aides du cavalier

  • Regard le plus loin possible.
  • Droit dans son dos.
  • Bassin accompagnant le mouvement du galop, de manière fluide.
  • Mains devant soi, qui ne tire pas sur les rênes.
  • Jambes fixes, placé pour le départ au galop et restant présente au besoin.
  • Jambe intérieure légèrement en pression pour l’épaule en avant. Rêne intérieure sans traction, légèrement détendue au besoin pour laisser passer l’épaule.

Que faire si le cheval ne donne pas les réponses attendues?

  • Attention, pour que le cheval soit droit sur sa ligne, au galop, il faut lui demander une légère épaule en avant (soit une épaule en dedans, mais plus douce, sans pli.).
  • Si vous n’avez jamais réalisé ce mouvement, je vous invite à travailler d’abord sur ce sujet avant de tenter le travail sur la rectitude. Si vous avez déjà un cheval qui ne conserve pas la cadence au galop sur une ligne droite, vous pouvez déjà vous concentrer sur cette partie avant de travailler la rectitude pure.

Fin de séance

Exercices

  • Remise au calme,
  • Au pas et au trot,
  • Ligne droite et courbes avec une encolure basse sur des rênes longues.

But recherché

  • Le cheval doit étendre son encolure vers le bas et marcher dans une allure souple.
  • Enlever toutes les crispations possibles, autant pour le cheval que pour le cavalier.

Récapitulatif de la séance

Laisser un commentaire