Incurvation et contre-incurvation

Ce qu'il faut savoir faire pour suivre cet exercice.

  • Être capable de diriger son cheval, au pas, au trot et au galop.
  • Savoir gérer les allures de son cheval, ne pas se laisser embarquer où ne pas laisser son cheval ralentir.
  • Être capable de diriger son cheval sur des courbes serrées et larges.

Ce que tu vas savoir faire grâce à cet exercice

  • Utiliser la jambe intérieure pour diriger son cheval Apprendre à ne pas utiliser la main pour emmener son cheval sur une courbe.
  • Pouvoir apprendre à son cheval à se décontracter sur la jambe intérieure. Assouplir son cheval sur un travail de base.

Comment savoir si l'objectif de la séance a été atteind ?

  • Mon cheval utilise ma jambe intérieure comme « pilier » pour tourner. Il adapte son incurvation à ma demande avec ma jambe.
  • Mon cheval différencie la demande de la jambe pour tourner et la demande pour aller de l’avant (réaliser avec les deux jambes).

Organisation de la séance de travail

La séance s’organise entre 20 min et 45 min.

Elle se compose :

  • Une détente
  • 1er exercice
  • 2nd exercice
  • Retour au calme

Elle se réalise dans une aire de travail délimitée.

Matériels pour l'exercice

Un espace de travail délimité

Si besoin, des cônes pour matérialiser un point central pour réaliser les cercles.

Notions importantes pour l'exercice

Incurvation:

Jambe intérieure

Note sur la séance

L’incurvation et la contre-incurvation sont des exercices d’assouplissement pour le cheval, mais aussi de décontraction.

Ils permettent, entre autre, d’apprendre au cavalier à utiliser la jambe intérieure et en actions isolée pour diriger son cheval sur une courbe et non plus avec ses mains.

Déroulement de la séance

Détente

Décontracter et assouplir son cheval.

Exercices à réaliser

Au pas, au trot et au galop, sur des lignes droites et courbes. Travailler les transitions et la réponse aux changements de direction.

Observables du cheval

  • Cheval calme, qui fonctionne souplement dans l’ensemble de son corps. À l’écoute de son cavalier.
  • Sans brusquerie dans les changements de direction. Sans tension dans les changements d’allures.

Observables du cavalier

  • Cavalier regardant loin devant lui.
  • Au trot enlevé sinon assis dans sa selle. Préparant sa demande avant de la faire à son cheval.

Aides du cavalier

Regard loin. Dos droit. Jambes au contact. Mains devant lui, agissant le plus discrètement possible.

Premier exercice

Être capable d’avoir un cheval incurvé sur un cercle de diamètre différent, allant de 10 M de diamètre à 20 M de diamètre.

Exercices à réaliser

Sur des cercles de différents diamètres, à main droite et main gauche, Incurver son cheval dans le sens de la courbe, au pas et au trot.

Comment bien réaliser l'exercice?

  • Le cheval vient « s’enrouler » autour de la jambe intérieure.
  • Il respecte le cercle qui lui est demandé de réaliser tout en s’incurvant sur ce dernier.

Observables du cheval

  • Le cheval suit la courbe avec son corps.
  • Le postérieur interne vient se placer sous la masse dans le mouvement en avant. Le cheval tourne légèrement la tête vers l’intérieur (Le cavalier doit voir son œil, c’est tout.
  • Si plus, le cheval est dans un pli exagéré). La nuque est basse, et le cheval se déplace doucement et sans crispation dans l’ensemble de son corps.

Observables du cavalier

  • Le cavalier est bien droit sur son cheval.
  • Il regarde devant lui, en suivant la courbe de son regard. Rênes ajustées, mais détendues, pour ne pas les utiliser pour tourner, mais pouvoir agir au besoin.
  • Jambe intérieure à la sangle, jambe extérieure légèrement en arrière de la sangle. Poids du corps centré.

Aides du cavalier

  • Rêne intérieure en légère rêne d’ouverture, mais il est préférable de la garder détendue, car elle ne doit servir qu’à indiquer la direction au cheval et non pas le faire tourner sur le cercle.
  • Rêne extérieure qui suit l’encolure du cheval, légèrement détendue aussi, elle n’agit que si le cheval part trop vers l’extérieur.
  • Jambe intérieure à la sangle, qui vient presser contre le cheval pour lui permettre de s’enrouler autour. Plus on presse, plus le cheval doit réaliser un petit cercle, moins on presse, plus le cercle sera grand.
  • Jambe extérieure légèrement reculé qui viens contre le cheval si ce dernier a les hanches qui partent sur l’extérieur.

Que faire si le cheval ne donne pas les réponses attendues?

Il est totalement probable que votre cheval ne vous donne pas l’impression de réaliser le cercle et de s’incurver juste avec votre jambe. La réussite de l’exercice va dépendre de la manière dont votre cheval écoute votre jambe. Il est possible que tout cela soit nouveau pour lui. Dans ce cas, il faut procéder par étapes, demander sur quelques foulées et quand le cheval fait bien, relâcher et féliciter. Il faut vous donner l’impression de faire tomber votre cheval sur l’épaule extérieur juste en le poussant avec votre jambe. Dès que vous avez cette sensation dans le mouvement, la réponse est positive, il faut alors doser votre demande.

Second exercice

Être capable de contre-incurver son cheval, sur un cercle, sans utiliser les rênes et seulement avec la réponse aux jambes.

Exercices à réaliser

Sur des cercles de différents diamètres. À main gauche et droite, demander à son cheval de se contre-incurver sur quelques foulées puis redresser le cheval sur le cercle.

Comment bien réaliser l'exercice?

  • Le cheval doit venir s’enrouler autour de la jambe extérieure, mais en continuant à décrire un cercle inverse à la jambe d’incurvation.
  • Le cavalier doit utiliser son poids du corps pour indiquer au cheval où il doit se diriger, ainsi que son regard.

Observables du cheval

  • Le cheval s’enroule autour de la jambe extérieure.
  • Le postérieur externe vient sous la masse dans le mouvement en avant.
  • Le cheval reste sur son cercle de base. Le bout du nez légèrement à l’extérieur, le cavalier doit voir l’œil externe de son cheval, c’est tout, pas plus de pli.

Observables du cavalier

  • Le cavalier regarde où il souhaite aller. Il place son poids du corps vers l’intérieur du cercle.
  • La jambe extérieure à la sangle qui agit pour enrouler le cheval autour de celle-ci.
  • La jambe intérieure légèrement en arrière de la sangle prête à agir si le cheval part trop vers l’intérieur du cercle.

Aides du cavalier

  • Le regard et le poids du corps pour la direction Une légère rêne extérieure qui fait couloir, mais attention que le cheval ne soit pas tirer par cette dernière sinon il risque de partir sur une autre direction.
  • Rêne intérieure au contact qui peut être en légère rêne d’ouverture pour inciter le cheval à rester sur son cercle.
  • Jambe extérieure qui vient pousser contre le cheval pour l’enrouler autour et obtenir la contre-incurvation. Jambe intérieure pour éviter que le cheval ne tombe sur l’intérieur du cercle.

Que faire si le cheval ne donne pas les réponses attendues?

  • Le cheval risque de partir sur un changement de direction.
  • Attention à ne pas le tirer avec la rêne extérieure ni faire une rêne contraire qui ne permet pas l’incurvation.
  • Il faut chercher à pousser le cheval avec la jambe extérieure et lui indiquer où aller avec son poids du corps. Ne pas chercher à forcer ou contrer le mouvement du cheval.
  • Prendre le temps de lui permettre de répondre positivement à la jambe et féliciter quand il semble se pousser sur cette dernière en prenant la contre-incurvation.

Fin de séance

Exercices

  • Remise au calme,
  • Au pas et au trot,
  • Ligne droite et courbes avec une encolure basse sur des rênes longues.

But recherché

  • Le cheval doit étendre son encolure vers le bas et marcher dans une allure souple.
  • Enlever toutes les crispations possibles, autant pour le cheval que pour le cavalier.

Récapitulatif de la séance

Laisser un commentaire