Le mener face au cheval

Pré-requis

  • Le cheval doit pouvoir avoir un licol sur la tête.
  • Avoir des bases sur le reculer serait un plus.

But de la séance

Permet au cheval d’apprendre les bases du mener, mais aussi à céder à la pression.

Un des premiers exercices de travail à pied et dans l’éducation du jeune cheval.

Organisation de la séance

  • ELLE SE DÉROULE EN deux ÉTAPES, MAIS IL EST PRÉFÉRABLE DE LA RÉALISER EN PLUSIEURS SÉANCES, sauf si le cheval répond parfaitement dès le début.
    LA SÉANCE SE DÉROULE ENTRE 5 MIN ET 20 MIN MAXIMUM.
    DANS UN ESPACE CLOS DE PRÉFÉRENCE.

Dispositif

  • Le cheval doit être licolé (licol plat ou éthologique). 
  • Avoir un stick au besoin.
  • Etre dans un espace sans obstacle (l’humain marchera en arrière).

Comment savoir si ma séance a été efficace?

Le cheval me suit et s’arrête face à moi à ma demande et sans brusquerie.

Il semble être connecté à moi, près à me suivre sans se préoccuper, de manière excessive, de ce qui se passe autour de lui.

Déroulement de la séance

Premier exercice

  • Face à son cheval, la longe du licol est détendue entre ma main et sa tête.
  • Je recule doucement en accentuant l’inclinaison de mon corps vers l’arrière, jusqu’à ce que la longe soit tendue.
  • Mettre une très légère traction sur la longe, si le cheval ne semble pas avancer, en mettre un peu plus. Dès que le cheval avance, s’arrêter, relâcher tout de suite la pression en détendant la longe et féliciter. 
  • Recommencer en essayant de continuer à reculer pour que le cheval avance avec nous et s’arrête en même temps que nous. S’il avance trop sur nous, le faire reculer et récompenser.
  • Si le cheval n’avance pas à la pression, ne pas hésiter à aller un peu sur le côté, pour le faire « tomber » sur une épaule et l’obliger à bouger ses pieds. Dès qu’il bouge un pied, féliciter et recommencer.
  • Prendre le temps pour que le cheval comprenne bien que quand la longe se tend, il doit enlever la tension en détendant la longe, en avançant. 
  • Le but est qu’à la fin, juste à la sensation de la longe qui se tend, il doit avancer.  (cela peut prendre plusieurs séances de travail.)
  •  

Second exercice

  • Dès que le cheval réponde bien à la pression, ne pas hésiter à commencer à aller un peu plus vite en marchant en arrière (attention à avoir les yeux derrière la tête).
  • Chercher à ce que le cheval tombe dans le trot en vous suivant.
  • Si ce dernier semble ne pas comprendre et reste au pas en accélérant juste l’allure, ne pas le brusquer et nous verrons bientôt un autre exercice pour l’aider à prendre le trot face à nous.
  • Ne pas hésiter aussi à se balader avec son cheval. Ne pas juste faire de la ligne droite, mais faire des virages pour s’assurer que le cheval nous suit bien en toute circonstance.
  • Si le cheval s’arrête trop près de nous, toujours le faire reculer et récompenser quand il est à bonne distance.
  • Le cheval doit avoir son nez à un bras de notre corps.



Récapitulatif de la séance

Laisser un commentaire